Conseil du 01 septembre 2014

Création du Marché du terroir, Recouvrement des créances par saisie vente, Indemnité du percepteur, Réparation bâtiments communaux suite à la grêle, Transformateur Ferme de Bouisy, Relèvement du taux général de la part communale de la taxe d'aménagement, Mutualisation de services au sein de la Communauté de Communes Vallées et Châteaux, Achat désherbeur thermique, Tarifs du transport des enfants vers la communauté de communes le mercredi matin. Questions diverses

Compte rendu de séance ..... 

 

Analyses et commentaires : 

Création marché du terroir : 

En fait le maire explique qu'il ne s'agit pas d'un marché du terroir mais d'une "foire de la Saint Maurice" telle qu'elle se faisait depuis l'an 1340 à Blandy. Le terme "marché du terroir" était en effet un terme utilisé par l'ancienne municipalité et la liste LesBlandynois pendant la campagne électorale. Le souhait de recréer la foire de la Saint Maurice avait été clairement annoncé par la liste Blandy Village.

Cette foire se tiendra le dimanche du week-end de la fête du patrimoine en même temps que le vide grenier et la fête foraine. Le vide grenier reste ouvert gratuitement aux habitants de Blandy et de Fouju.

Indemnité du percepteur :

Pour la première fois depuis 7 ans, le conseil municipal a décidé de verser une indemnité au percepteur. Cette pratique curieuse héritée d'un autre temps, consiste, pour une collectivité comme la commune de Blandy, à attribuer une prime au percepteur en charge du suivi du budget de la collectivité.  Cette attribution se fait en fonction de critères tout à fait subjectifs et bien entendu, vient s'ajouter au salaire du dit percepteur. Beaucoup de maires cèdent à cette tradition sans doute pour certains, par manque de confiance en eux et pour d'autre par peur de ne pas trouver auprès de la perception l'écoute la plus attentive.

Réparation des bâtiments communaux suite à la grêle : 

Le groupe scolaire de Blandy géré par le SIE a subi des dégradations lors de la grêle du mois de juillet. L'assurance de la commune a accepté de prendre en charge les dépenses de réparation.

Transformateur de la ferme de Bouisy :

La commune accepte de servir d'intermédiaire entre ERDF et les riverains de la ferme de Bouisy dans le cadre du remplacement du transformateur d'alimentation électrique desservant la zone. La totalité des coûts sera à la charge de ces riverains.

Relèvement du taux général de la part communale de la taxe d'aménagement :

Le taux de taxe jusqu'alors de 3% est désormais relevé à 5%. Ceci entraînera, pour la construction ou l'extension d'une maison avec création de surface de plancher de 150 m²,  un surcoût de 1614 € (valeur applicable en 2015). L'ancien maire Eric Cadiou s'est élevé contre cette augmentation qui renchérit un peu plus le coût global d'accès à la propriété sur Blandy. Celui ci déjà à un niveau élevé, pénalise les jeunes ménages blandynois qui souvent sont contraints d'aller s'installer dans d'autres villages des alentours. 

Mutualisation de services au sein de la communauté de Communes :

La démarche, au sein de la communauté de commune, est portée par Mr Viel, maire de Maincy. Il s'agit, à ce stade, de lancer des études de faisabilité. Dans un premier temps il est demandé aux différentes communes d'exprimer des idées et des souhaits de priorisations des différentes sujets. Pour Blandy, les représentants à la commission animée par Mr Viel sont Messieurs Motté et Pascaud. A ce jour, aucune réunion de travail entre les élus de Blandy n'a été réalisée. Si de telles réunions sont planifiées un jour, Il serait souhaitable que les salariés de la mairie y participent pour faire part de leur expérience de terrain.  

Tarifs du transport des enfants vers la communauté de communes le mercredi:

Faisant suite au papier distribué par le maire la dernière semaine d’août aux parents d'élèves, annonçant la mise en place du transport pour un tarif de 3€, il était urgent de régulariser la situation en conseil municipal. Le maire a donc expliqué ce qui avait été décidé et demandé au conseil de voter, ce qui fut fait à l'unanimité. Vu la position du maire au début de cette affaire, on peut considérer que cette conclusion est une victoire des élus de la liste LesBlandynois et des parents d'élèves qui se sont battus pour faire reconnaître l’intérêt de ce service pour les familles.

Questions diverses:

Entretien des douves du château : 

Le maire et l'adjoint aux travaux ont annoncé que le sujet de l'entretien des douves du château serait résolu dans les prochains jours. Ils sont très remontés contre les herbes folles et notamment certaines plantes s'apparentant à des chardons. De même l'état des Plots en bois semble énerver notre exécutif. Il faut rappeler que les douves et les plots en bois entourant le château sont la propriété du conseil général.

Râteliers à vélos devant la boulangerie : 

L'installation des râteliers à vélos sur la place des Tours avait été réalisée par l'ancienne municipalité. Intervenant dans le cadre d'un monument historique, le dossier avait été monté avec l'accord de l'architecte des bâtiments de France très attaché à la qualité esthétique des aménagements. Ainsi, pour le râtelier sur la place des commerces, le dossier définissait l'emplacement contre le mur bordant la rue Saint Martin et surtout pas devant la boulangerie (emplacement, nous en conviendrons, qui est plus pratique pour les clients de la boulangerie). Le maire a décidé unilatéralement, en transgression avec le dossier négocié avec l'architecte des bâtiments de France, de supprimer l'ancien râtelier (découpé à la tronçonneuse) pour en remettre un autre devant la boulangerie.

Nettoyage des trottoirs de la place des Tours : 

Pendant près d'une semaine, un cantonnier a passé au nettoyeur haute pression, la totalité du trottoir de la place des Tours, depuis le croisement de la rue Saint Martin jusqu'au croisement avec la rue Grande. Ce nettoyage s'est fait avec l'eau du robinet prélevé dans les toilettes communales. Une forte différence de point de vue sur l'utilité de cette dépense de temps et d'eau est apparue entre le maire et l'adjoint aux travaux d'une part, et les élus de la liste LesBlandynois d'autre part. L'ensemble des Blandynois peut désormais légitimement réclamer que leur trottoir soit nettoyé par les cantonniers en espérant que notre exécutif se rende à la raison et cesse de dilapider inutilement l'argent des contribuables.

Problème de sécurité à l'intersection entre la rue de Châtillon, le chemin des Frileux et rue de la libération : 

Stéphanie Hubert, élue de la liste LesBlandynois fait remonter au niveau du conseil l'information de plusieurs habitants signalant un problème de sécurité à ce carrefour. Plusieurs accidents ont été évités de justesse. En attendant un aménagement global de ce carrefour dont l'étude a été lancée par la municipalité précédente, la mise en place d'un stop au niveau du chemin des Frileux apporterait peut être un plus en terme de sécurité pour les habitants sortant de Blandy par la rue de la Libération en direction du Châtelet.