Un choix contestable pour l'implantation du trottoir route de Chatillon

L'équipe municipale en place reprend, une fois de plus les projets de l'équipe précédente mais les choix de réalisation sont différents et contestables.

L'équipe précédente, soucieuse d'améliorer la sécurité des piétons et automobilistes au coeur et aux abords du village (aménagement du stationnement rue Grande, interdiction de traversée des camions, ralentisseurs sonores sur la départementale vers Fouju) avait élaboré un projet de création de trottoir route de Chatillon.

 

 

La solution retenue alors conciliait à la fois la sécurité, l'économie de l'argent publique et avait été validée par les riverains concernés. En effet, ce trottoir devait s'implanter à la pointe du champ de foire du côté droit de la chaussée en entrant dans Blandy au niveau de la maison implantée sur le Champ de Foire. Il s'agissait d'échanger une petite bande de terrain de cette propriété le long de la rue de Chatillon avec une bande de terrain restituée à cette même propriété du côté de la rue Saint Martin (bande de terrain prélevée sur le Champ de Foire propriété de la commune). Avec le projet d'enfouissement des réseaux autour du Champ de Foire déjà initié à l'époque (projet repris depuis par la nouvelle municipalité), cette disposition permettait :

  • à cette propriété de disposé d'un accès véhicule sécurisé rue Saint Martin (actuellement cet accès se fait au beau milieu du virage de la rue de Chatillon, ce qui est très dangereux),
  • de sécuriser les déplacements piétons pour les promeneurs,  les visiteurs stationnant sur le Champ de Foire lors des grandes manifestations et les enfants qui se rendent au bus le matin
  • de créer un véritable trottoir aisément accessible au fauteuils roulants.
  • de préserver le caractère historique de cette rue. 

Sans qu'il soit possible de faire entendre ces arguments balayés par le maire Patrice Motté à chaque tentative des élus LesBlandynois d'aborder le sujet, la solution retenue par l'actuelle municipalité est d'implanter un trottoir côté gauche de la chaussée en rentrant dans le village.

  • La largeur des trottoirs devant être d'au minimum 1 mètre 20 pour la conformité aux normes d'accessibilités, la magnifique pierre d'angle devra être détruite, ce qui représente une atteinte au caractère historique du village.
  • Pour autant cela ne sera pas suffisant pour respecter la largeur de 1 mètre 20
  • Le terrain déjà étroit se voit un peu plus réduit au "plus grand plaisir" du blandynois propriétaire.
  • La propriété d'en face (celle sur le Champ de Foire) continuera d'avoir son accès dangereux

Quel gachis!!