Les réflexes de la peur

Les gens du voyages expulsés manu militari à la demande du maire.

Trois jours après l'installation des caravannes sur le champ de foire, le maire a demandé leur l'expulsion. Les CRS, dépéchés par le préfet sont venus en nombre le mardi 28 juin 2016 pour procéder à l'évacuation.

Pour les avoir fréquentés, il n'y avait dans ce groupe que des familles : Femmes, enfants, jeunes gens, hommes respectueux et pieux pour la pluspart.

Ce même groupe était venu sur Blandy il y a 4 ans. Ils s'étaient engagés à ne rester que 10 jours et payer leur eau. Ils avaient respecté leur parole !