Réalisations de la municipalité sans consultation des ABF.

Depuis l'élection municipale de 2014, le maire de Blandy à lancé plusieurs réalisations sur l'espace public sans dossiers d'instruction et sans demander l'avis des Architectes des Bâtiments de France.

 Il y a eu la mise en place des rack à vélos devant la boulangerie, la destruction d'un mur historique dans le parc du foyer communal et désormais, l'installation d'un panneau d'affichage électronique entre le château et la mairie (photo ci-dessous).

Le maire enfreint la loi

Ce panneau d'affichage électronique diffuse des messages de la mairie, des informations sur les associations communales et intercommunales mais aussi la publicité du prestataire de service gérant l'affichage. 

Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement (loi Grenelle 2) Décret du 30 janvier 2012 relatif à la publicité extérieure, aux enseignes et aux préenseignes, interdit toutes publicité aux abords des bâtiments hystoriques classés.

Augmentation du risque d'accident à la sortie de l'école

Il faut souligner l'incongruité de ce choix du conseil municipal au sein duquel un seul conseiller a voté contre l'installation de ce panneau. Dans le sens de la circulation de cette rue en sens unique, un premier panneau de signalisation routière annonce une sortie d'école. Il est ensuite suivi de ce panneau publicitaire incitant les conducteurs à détourner leur attention à peine 2 mètres avant cette sortie d'école primaire.